fév 202011
 
swiss_marketing_logo

Le Community Management était à l’honneur jeudi 17 février, lors d’une table ronde organisée de main de maître par Eugène Schoen de la section lausannoise du Club Swiss Marketing.

Quel est le rôle des Community Managers? Comment situer le Community Management dans l’entreprise? Comment concilier la communication en ligne des marques et la communication institutionnelle? Telles étaient quelques-unes des questions au programme.

Table ronde Club Swiss Marketing LausannePour offrir un panorama aussi complet que possible, Victoria Marchand, rédactrice en chef de cominmag et animatrice des débats, a proposé à quatre intervenants très différents d’expliquer leur position et leur vision du Community Management.

Ainsi, j’ai eu le plaisir de présenter notre Association aux quelque 150 participants, comment et pourquoi elle a été créée, qui sont les membres qui la constituent, les buts qu’elle poursuit ainsi que l’important projet de charte du Community Management qui figure à notre programme 2011.

Olivier Perez Kennedy (fondateur de l’agence Enigma) a ensuite présenté le point de vue d’une agence digitale ainsi que les stratégies qu’elle met en place pour ses clients afin d’exploiter le potentiel des communautés.

Puis, Jérôme Pineau (Community Manager spécialisé dans le secteur du luxe) a raconté son parcours, entre les Etats-Unis et la Suisse, les leçons qu’il a tirées de ses nombreuses expériences et sa vision du Community Management. Il a notamment souligné que l’écoute était la qualité maîtresse du Community Manager, ainsi que sa capacité de médiation entre les intérêts de son employeur et les besoins de sa communauté.

Enfin, Sébastien Fanti (avocat spécialisé dans le droit des nouvelles technologies) a rappelé l’importance des aspects juridiques liés aux communautés. Se basant sur plusieurs exemples, il a insisté sur les risques encourus par les Community Managers lorsqu’ils ne filtrent pas activement les contenus produits par les membres de leur communauté ou lorsque ces derniers ont des comportements irresponsables. On a appris également que les conditions générales ne suffisent pas, au regard du droit suisse, à protéger le Community Manager ou la plate-forme communautaire en cas de dérapage.

Comme en septembre dernier, lors de la table ronde organisée par la SRRP, la dimension juridique et la protection du Community Manager ont suscité beaucoup d’intérêt dans la salle. A ce propos, notre Association a un rôle essentiel à jouer et se doit de poser des bases claires et saines afin que les Community Managers puissent exercer leur métier en connaissance de cause et avec sérénité. C’est pourquoi, le projet de charte évoqué plus haut accordera une attention particulière à ces questions.

Un grand merci à Eugène et au Club Swiss Marketing Lausanne pour avoir organisé cette table ronde et engagé la discussion parmi ses membres!

  One Response to “Table ronde du Club Swiss Marketing Lausanne”

 Leave a Reply

(required)

(required)


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>